Possible reproduction of the black knight satellite from the Nasa’s picture STS-088 and prototype for a probable rotor of the implosion engine developed by Viktor Schauberger during the 3rd Reich, deducted from drawings. 
Serial to be continued, composite material, prints, 2019.

An unidentified aerospace phenomenon is – according to the terminology of the Centre national d’études spatiales and it’s department the Groupe d’études et d’information sur les phénomènes aérospatiaux non identifiés – an atmospheric or outer-atmospheric phenomenon whose nature remains unexplained. An abnormally short list could include the following: 19 February 1945, in Prague, a flying disc was launched, rose in 3 minutes to an altitude of 15,000 m and reached a speed of 2,200 km/h. Its rotor was antelope horns. 1954 the St. Louis Post-Dispatch and The San Francisco Examiner, report the testimony of Donald Keyhoe, former soldier who claims that the US Air Force detected two satellites in Earth orbit. 1998, the images taken during the American mission STS-88 show a celestial object that some will call the Black Knight.

—◆—

Un phénomène aérospatial non identifié est — selon la terminologie du Centre national d’études spatiales et de son service, le Groupe d’études et d’information sur les phénomènes aérospatiaux non identifiés — un phénomène atmosphérique ou extra-atmosphérique dont la nature demeure inexpliquée. Une anormalement courte liste pourrait comprendre ceci : 19 février 1945, à Prague, un disque volant aurait été lancé, se serait élevé en 3 minutes à une altitude de 15 000 m et aurait atteint une vitesse de 2 200 km/h. Il avait pour rotor des cornes d’antilope. 1954 le St. Louis Post-Dispatch et The San Francisco Examiner, rapportent le témoignage de Donald Keyhoe, l’ancien militaire affirme que l’US Air Force aurait détecté deux satellites en orbite terrestre. 1998, les images prisent lors de la mission américaine  STS-088 montre un objet céleste que certain qualifieront de Chevalier Noir.

 

Maxime Bondu, Résidence « Le vol du Pan », 2019.
Photo © Emile Ouroumov

Organisée par le BBB centre d’art et le Lycée Roland Garros, Toulouse.
Avec le soutien de la Boutique Résines & Moulages, Aucamville.
Dans le cadre du dispositif Occit’avenir, co-financé par la Région Occitanie et la Direction régionale des affaires culturelles – Occitanie.